DBD: Into Hell – Hammercult

Heute gibts für euch die israelischen Neo Thrasher Hammercult, qui a récemment lancé leur album „Steelcrusherveröffentlicht haben, avec la chanson „Into Hell“ und einem grossartigen Paroles Vidéo

Nails
Hammercult - "Into Hell" (Une vidéo avec les paroles)

Examen album: Hammercult – Steelcrusher

En fait, je voulais après le premier coup d'oeil à la couverture sans examen „Steelcrusher“ De Hammercult écrire. Heureusement, je reingehört encore et ainsi peuvent être trompeuses, Contrairement à mes attentes sont venus ici ne hymne Bataille-lourd-Métal des haut-parleurs, mais furieusement rapide et percutant encore Thrash! Voici la dureté et l'intransigeance des Twins Exode, avec polyphonique cris à la Nucléaire Assault et à grande vitesse de roulement attaques de destruction. Mais jamais on confondre Hammercult avec l'une desdites bandes, pour le Hammercult semble trop indépendante. Les gagnants de la 2011 Wacken Metal Battle vidange avec „Steelcrusher“ par rapport à leurs débuts „Anthems of the Damned“ encore au moins deux pelles sur elle et commencer une impitoyable, tout cinglante Thrash Inferno!

Hammercult - Steelcrusher

Wenn Yakir Shohat etwas anpackt, et il le fait avec énergie et passion inconditionnelle totale, parce que pour le chanteur du nouveau venu en métal israélien vie Hammercult est trop courte pour les demi-mesures. „À mon avis, il n'y a qu'une seule façon raisonnable, pour réaliser ses rêves“, il explique, „à savoir avec le coeur et l'âme plutôt que de faux compromis ou idéaux discutables.“ Shochats approche directe a payé remarquablement rapide: À peine trois ans se sont écoulés, car il Hammercult en Octobre 2010 fondé, mais maintenant il tournoyer, les guitaristes Arie Aranovich et Guy Ben David, Bassiste Elad Manor et le batteur Maayan Henik la scène metal internationale bien foiré. En Août 2011 le groupe a remporté le Battle Metal de la légendaire Wacken Open Air, publié sur Sonic Attaque en Avril 2012 Ses débuts „Anthems of the Damned“ et maintenant la fin de Janvier 2014 „Steelcrusher“.

Hammercult

Pour la dernière sortie du quintet, le groupe a été en mesure d'attirer des protagonistes bien connus à terre. Chris ‚Zeus‘ Harris est responsable de mixage et mastering, das couverture stammt von Andreas Marshall, Berlin artiste a travaillé pour Blind Guardian, In Flames, Courir ou sauvage Kreator et le guitariste solo invité Andreas Kisser. Das Intro „Hymne à l'acier“ est délicieusement vieille école avec battant à coups de marteau et agit quelque chose à Battle Metal dans la meilleure tradition Manowar. Elle est suivie par la piste de titre „Steelcrusher“, une amende Thrash-Monstre, ses brûlures immédiatement en profondeur dans le cas de batterie d'un des récifs. Avec un cri bloodcurdling Yakir commence, tout à hurler dans le sol, tandis Maayan maltraitait les peaux. „Règles métalliques soir“ est un Thrasher devant les hommes, avant de testostérone et l'adrénaline tellement riche. „Into Hell“ est également un casse-cou par excellence, dans lequel, pour la première fois la profonde grogne duel massive avec Yakirs cris furieux. Mais Hammercult non seulement conduire exclusivement dans la plage de vitesse rouge profond, comme le noyau dur légèrement lourd „Nous sommes le peuple“ indique clairement avec ses cris de l'équipage. Ce qui commence comme une chanson de heavy metal classique, va rapidement dans un certain nombre de thrash, revenir à jongler avec la section médiane avec Hardcore et colifichets moderne et dans cette chanson vient Grave'S Andreas Kisser utilisé.

Nails
Hammercult - "Steelcrusher" (Official Video)

Brûlant La Route“ a un délicieux Motörhead Memorial Reef, sur l'introduction des harmonies „Ironbound“ un peu de puissance métallique Geschunkel muté et il est encore temps, sauvage, il se passe de thrash. A peine le désir destinée, est avec „Art Unholy“ et le perce-oreille „Satanic Lust“ il se passe gebrettert, qu'il est un vrai délice. Avec „menteur“ et en solo mélodique et voix retentissant il va sur et „Damnation Arise“ vraiment amusant et montre la haute compétence de l'ensemble de la bande. Les solos sont courts et doux et adapter toujours bien dans les chansons respectives une. La caractéristique la plus importante continue d'être l'organe Yakis, son utilisation peut arracher un point seulement. Avec le dernier „In The Name Of The Fallen“ Hammercult situé ont gardé le meilleur pour la fin – une finale épique à une intensive, plaque mélodique agressif et continu.

Hammercult Logo

En elle-même, ont la 13 Chansons assez potentiels, pour aller à travers aussi bien et de régler de la monotonie de Thrash excès. Un vraiment excitée, vraiment de première classe thrash album, dans lequel les éléments modernes intègrent bien dans les chansons et dans le grand tout sont montés à bord Hammercult allègrement et avec une quantité incroyable d'énergie fraîche au sommet de Old School Neo Thrash Mouvement en métal. „Steelcrusher“ est pour moi sans aucun doute l'un des prétendants les plus chauds pour le Top 10 de l'année 2014 et soulève la barre du genre déjà très élevé, parce que le mélange permet et dans la grande masse des bandes, qui a le son des années quatre-vingt prescrites, Hammercult sont une cure de jouvence bienvenue! Thrash Metal à son meilleur!

Album!

Tracklist:

  1. Hymne à l'acier (Intro)
  2. Steelcrusher
  3. Règles métalliques soir
  4. Into Hell
  5. Nous sommes le peuple (incl. guitare solo par l `Sepultura Andreas Kisser)
  6. Brûler la route
  7. Ironbound
  8. Art Unholy
  9. Satanic Lust
  10. menteur
  11. Damnation Arise
  12. Heading For War
  13. In The Name Of The Fallen
Examen album: Hammercult - Steelcrusher
8.5 Total
0 Note des visiteurs (0 votes)
originalité8
Heure10
compétences musicales10
Chant7
Songtexte7
Substanz8
Production10
Langlebigkeit8
Visiteurs ' Quelle note donneriez-vous à ce?
Trier par:

Soyez le premier à laisser un commentaire.

User Avatar
Vérifié

Montre plus
{{ pageNumber + 1 }}
Quelle note donneriez-vous à ce?